2- « Les Cris » de Christina Mirjol

Je dois une grande partie de ma formation théâtrale à Christina Mirjol, qui, à l’issue de ses cours d’art dramatique que je suivais, m’a proposé, en 2000-2001, d’intégrer sa compagnie théâtrale « Presqu’Il » pour jouer dans sa  nouvelle création “Les Cris”.

Jouer dans une pièce mise en scène par son auteur avec des comédiens professionnels expérimentés est sans doute, à mon sens, l’une des meilleures écoles.

Ce fut pour moi l’une de mes plus belles expériences.

Comme mes partenaires, Raymond Dehéras, Anne Fourniret-Longhini, Jean-Pierre Garnier, Boris Gillot, Joëlle Mezza , Maïté Bareyt, Catherine Baumier, Michèle Thuilliez, j’avais plusieurs “cris” à jouer dans une configuration scénique bien définie :

« On rentre, on s’assoit sur des chaises, quelqu’un crie, un autre se lève, traverse, est rejoint au milieu, disparaît. Un autre crie assis. Celui-là crie longtemps. Cet autre -là se tait. Les chaises sont chiffrées, disposée,  il faut dire dans une drôle de suite. Incompréhensible. Avec des gens assis. Nous. Le public. Une étrange d’assemblée. Des numéros en vrac. Quelqu’un sourit, et là, quelqu’un crie de nouveau, puis un énergumène qui depuis le début brandit nerveusement un livre à tout propos, jette au milieu des numéros. Derrière les portes, beaucoup de cris sont audibles, affirme-t-il, tout à coup alors qu’on est assis sur les chaises, tranquilles ; dans la rue, dans les gares, et au bout de notre interminable couloir. Quand on ferme la porte, poursuit-il, le paillasson est dérangé. Sur ce, une multitude de cris s’amoncellent pêle-mêle  pendant qu’un chien  furieux, on ne sait pourquoi, au pied de sa chaise, aboie. Quelques 70 cris. Enfin, ça s’arrête là. Sans raison. Mais bon. C’est pas trop tôt ! »
(Extrait du dossier de presse)

Je me souviens de ces personnages étonnants comme Gérard ou le condamné que je vous invite à rencontrer avec d’autres en lisant « Les Cris » de Christina Mirjol ( édition du Laquet).

Les chaises disposées formaient un rectangle. Les spectateurs venaient s’asseoir entre nous. Nous nous levions tour à tour pour jouer seul, à deux, ou tous ensemble au-milieu du rectangle ou en dehors. L’écrivain appelait nos cris dans un ordre différent à chaque représentation.

Les répétitions se déroulaient à Paris dans le 19ème arrondissement. Nous étions dans une démarche de recherche, un laboratoire de création guidé par Christina Mirjol, auteur et metteur en scène, en lien avec Edmont Saffar, scénographe.

Christina me demanda si je pouvais jouer avec mon chien. Surpris et heureux, je dis aussitôt « oui ». Mon chien, fidèle compagnon qui me suivait partout, fut ravi, prenant plaisir à venir jouer parmi nous !

Je jouais avec mon chien dans le spectacle « Les cris » de Christina Mirjol.

« Les Cris » ont pu être joués en différents lieux :

La Comedia, Paris, 14-15-16 décembre 2001
Les Dix jours du théâtre, Dammarie-lès-Lys, 20 mai 2001
Festival de Nangis, du 9 au 13 mai 2001
Les Rencontres de Villenauxe-la-Petite (Patrimoine et Culture en Bassée),Everly, 24 mars 2001
Expression libre, Villiers-sous-Grez, 3 février 2001
Lire en Fête,  Association Internationale Culture Sans Frontières, 14 octobre 2000
Les Rencontres théâtrales de Marne-la-Vallée, Ferme du Buisson, 9 mai 2000
Librairie Equipages, 12 mai 2000

De beaux souvenirs de théâtre !

Le texte a été monté depuis par de nombreuses compagnies.

Je vous invite à découvrir « Les Cris » et Christina MIrjol en allant visiter son site.

http://www.christinamirjol.com

A bientôt mes Amis lecteurs pour un nouvel article!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *